Christophe Jacquet — Carnet

El Santo de Pizarra: a nice walk near Málaga

Want to get some fresh air in the hills while in Málaga for a few days? This nice walk is ideal for a day or a half-day out. It consists of a 10-kilometer loop in the hills above the village of Pizarra.

Pizarra is served by the Málaga's Cercanías suburban trains operated by RENFE. From the city center (e.g. from the central station, Málaga Centro - Alameda) take line C2 direction Álora. The journey is 30-35 minutes, but trains are not so frequent. Expect 1 or 2 hours between trains, so check the schedule and plan ahead. The fare is 1,95 euro one way.

Lire la suite...

Afficher les cartes IGN dans Google Maps API

L'IGN fournit deux choses :

  1. une version en ligne de ses cartes, excellentes cartes dont la réputation n'est plus à faire,
  2. un service en ligne, le Géoportail, et une API associée.

Malheureusement, je trouve l'outil Géoportail et ses API extrêmement lourdingues, ce qui dessert le contenu, les cartes. De plus, l'intégration avec d'autres services peut être délicate.

Cet article explique comment afficher les jolies cartes IGN à l'aide d'une API simple et activement maintenue, l'API Google Maps Javascript.

Lire la suite...

Garmin nüvi 2595

I have owned a Garmin nüvi 2595LMT for a few months. Overall this GPS unit is just great: large screen, good GPS reception, easy-to-use user interface. I especially appreciate to be able to reorganize the “Where To” menu, possibly including shortcuts to my favorite destinations at the top level.

However there are two annoying defects in the software:

  • everytime you touch the screen for interacting with the unit, the nüvi 2595 emits a loud, unpleasant beep. This beep is useless, but there's no option to turn it off or even to lower its volume! All you can do is reduce or mute the overall audio volume, but in that case you lose spoken driving directions as well...
  • Garmin maps contain speed limits for certain roads, and the nüvi 2595 displays the relevant traffic sign. The traffic sign turns red if you're above the limit. This is great, but you have to look at the GPS screen to get the message. There should be an audio alarm!

These two basic “features” are present on some nüvi units, they aren't on others, and their presence seems to be pretty much random. Even if you have a high-end unit like the nüvi 2595, you're not assured to have them.

Dear Garmin, that's ridiculous. The cost of these features is close to nil. Just spend the needed hour to implement them, and deploy them in the next software update.

24 heures à Athènes

J'ai eu l'occasion de passer un week-end à Athènes en 2008... Je publie mes notes, avec un certain retard certes, mais je pense qu'elles sont toujours d'actualité.

Conseil logement : évitez si possible de résider dans le quartier d'Omonoia : ce quartier assez glauque est visité d'une faune peu recommandable (pickpockets, drogués, dealers, prostituées de rue...). Préférez Plaka ou Syntagma. Ceci étant dit, j'ai résidé à l'hôtel Epidavros, situé à Omonoia, et réservé alors que je n'avais pas encore entendu parler du quartier : même si les photos du site lui prêtent un luxe trompeur, il s'agit néanmoins d'un hôtel correct, dont le personnel semble honnête (comprendre : on ne m'a rien fauché), et où le WiFi est gratuit.

Proposition de programme pour 24h :

  • jour 1 : arrivée à 15h, passage à l'hôtel. Balade dans Athènes. À voir : Syntagma (parlement), Plaka, Anafiotika, Monastiraki. Il y a plein de restaurants vers Monastiraki.
  • jour 2, matin : Acropole (départ métro Monastiraki), descente par la colline de l'Aréopage et l'agora antique.
  • jour 2, début d'après-midi : montée à la colline du Lycabette pour profiter d'une jolie vue sur Athènes, le Pyrée et l'Acropole. Métro Evangelismos, montée par Loukianou puis par le sentier (20 minutes depuis le haut de la rue).
  • jour 2, 15h : fin de la visite, poursuite vers de nouvelles aventures...

L'acropole depuis le Lycabette

L'acropole depuis le Lycabette.

Alléger des images en retirant métadonnées et vignettes

Les métadonnées et vignettes constituent la majeure partie des données des petites images. Exiftool permet de les éliminer facilement :

exiftool -All= image.jpg

J'ai ainsi pu faire passer une image JPEG de 49K à 13K... Très utile pour réduire le poids des éléments graphiques des sites web !

Interagir avec son client SSH

Pendant des années, j'ai utilisé mon client OpenSSH (ligne de commande) en me figurant qu'une fois lancé, il n'y avait pas moyen d'interagir avec lui : tout ce que je tape au clavier est envoyé à la machine distante. Or parfois, une connexion SSH meurt (par exemple parce qu'on a déplacé la machine cliente d'un réseau à un autre...) et on aimerait bien envoyer la commande quit à son client.

Toutes les frappes au clavier sont-elles vraiment transmises à la machine distante ? Que nenni !

Il existe une séquence d'échappement magique, Enter puis ~, qui permet de dialoguer avec le client SSH. Notons que ces deux premières touches la touche Enter est bien transmise à l'hôte distant, avant interprétation des caractères suivants en local ; le dernier caractère constitue une commande pour le client SSH. Nous avons par exemple :

  • . (disconnect) : ferme la connexion et le client, ce que je cherchais plus haut. Il faut donc taper en tout trois touches : Enter puis ~ puis .
  • ^Z : met le client à l'arrière plan
  • C : permet de rajouter des options de forwarding de port sur la ligne de commande
  • ? : affiche la liste des commandes disponibles

Mise à jour le 18 janvier 2013 : seule la touche Enter est transmise à l'hôte.

Retro-digital photography: using the Kodak DC50

Kodak DC50 Kodak released the DC50 in 1995. It is a 290K pixel (756x504) digital camera, with a 3x zoom. I recently came across one of these, which is still functional. This article explains how to retrieve the pictures on a modern computer, using a custom serial cable. (Photo by Ingo Kwiat, CC-BY-NC.)

Note that this article applies to the Kodak DC40, Kodak DC50 and Kodak DC120.

Lire la suite...

Ubuntu 12.10 and “old” ATI/AMD Radeon cards

My 2008 Radeon HD 2600 (RV 630) stopped working after upgrading to Ubuntu 12.10 “Quantal Quetzal”. X starts up nicely, the login screen is okay, but when I open a session there is no Launcher, no menu bar. That's because the newer AMD drivers don't support the older cards. So X reverts to plain VESA drivers, while Unity needs accelerated graphics.

The solution basically consists in downgrading X and installing “legacy” drivers (newer X.org releases are not supported by “legacy drivers”...). An easy solution is described here. It uses a Personal Package Archive (PPA) set up by Tomasz Makarewicz (praise him!):

sudo add-apt-repository ppa:makson96/fglrx
sudo apt-get update
sudo apt-get upgrade
sudo apt-get install fglrx-legacy

To uninstall:

sudo ppa-purge ppa:makson96/fglrx

Update, 11 January 2014: since then, I have been able to switch to the Open Source radeon driver, which proved to work like a charm under Ubuntu 12.10, 13.04 and 13.10. More information.

Transparent Data Channel (RDS-TDC) usage on Catalunya Ràdio

Transparent Data Channel (TDC) is a Radio Data System (RDS) feature that is very seldom used.

While spending a few days in Barcelona (Catalonia, Spain), I noticed that Catalunya Ràdio makes a real use of TDC. Two stations, Catalunya Ràdio and Catalunya Informació, use a TDC channel to transmit news headlines and traffic information about suburban trains (Rodalies).

I adapted RDS Surveyor to decode the data. The following screenshot shows the result (click to enlarge).

RDS-TDC on Catalunya Ràdio

The open web on the mobile platform

A must-read by Daniel Glazman: call for action: the open web needs you *now*.

What is it about? The open web is being threatened on the mobile platform, because there's an overly dominant rendering engine, Webkit. Webkit implements some features crucial to the mobile platform with its CSS vendor prefix, -webkit-. Therefore, to overcome interoperability issues, the other browser vendors are about to support -webkit- prefixes... That's a major failure for the mobile web, and the beginnings of a big mess.

Maybe it's not too late to prevent this blunder, maybe it's still possible to have web sites adopt standards and browser vendors standardize essential features through the CSS WG as soon as possible. That's why Daniel is calling you for action! Spread the word!

Sauvegarde d'une carte SIM

Ce billet explique comment sauvegarder le contenu du répertoire téléphonique d'une carte SIM à partir d'un téléphone Bluetooth. Je l'ai utilisée avec succès sur un Nokia 6230i, mais cela doit s'adapter à tout type de téléphone. On suppose que l'ordinateur dispose d'un système de type Unix avec l'outil GNU Screen.

Préparatifs

1) Il faut d'abord apparier le téléphone et l'ordinateur. La procédure dépend du téléphone et du système d'exploitation. Ensuite on se connecte en console au téléphone :

screen /dev/tty...

2) Démarrer l'enregistrement de la session Screen dans un fichier :

  • C-A : logfile /path/to/file — on indique le fichier dans lequel la sauvegarde sera réalisée
  • C-A : log on — lancer la sauvegarde

Répertoire

3) Sélectionner le répertoire (phonebook) de la carte SIM :

AT+CPBS="SM"

4) Afficher le nombre d'entrées dans ce répertoire (réponse en italiques) :

AT+CPBR=?
+CPBR: (1-150),20,12

5) Liste les entrées de ce répertoire :

AT+CPBR=1,150

SMS

6) Sélectionner le mode texte pour la transmission des SMS :

AT+CMGF=1

7) Lister les modes de stockage :

AT+CPMS=?

8) Pour chaque mode de stockage (SM pour la carte SIM proprement dite, ME pour le mobile) :

AT+CPMS="SM"
AT+CMGL="ALL"

Pour plus de détails, voir mon article : Téléphone mobile et commandes AT (et Mac)

Nouvelles du RDS

PS dynamique en France

Les conditions de l'expérimentation de PS dynamique du CSA en France ont changé en 2011-2012 : les expérimentations de PS dynamique sont autorisées jusqu'à mai 2012, mais à condition d'être couplées à une diffusion en radiotexte, et au-delà de mai 2012, seul le radiotexte sera autorisé. ¡Olé!

Radiotexte sur Radio France

Le radiotexte sur France Musique et France Inter s'étend : après l'Île-de-France, j'ai constaté qu'il est diffusé à Bordeaux, et on rapporte que c'est le cas à Lille également. Au moins, l'arrêt de la radiomessagerie ex-Operator est mis à profit ! À quand une couverture nationale ? À quand le tour de France Culture et France Info ?

xRDS : extended RDS

Une proposition d'étendre la norme RDS est actuellement étudiée par le RDS Forum : xRDS pour Extended RDS. En gros l'idée est de diffuser plusieurs flux RDS standards sur plusieurs sous-porteuses (jusqu'à 6). Les flux supplémentaires seraient références depuis le flux « principal » à 57 kHz via une ODA, de sorte que le récepteur les fusionne. De plus xRDS propose de « compresser » les données transmises sur les flux supplémentaires. Par exemple, dans un groupe inutile de transmettre le bloc n°1 qui transmet le PI, vu que le PI est déjà codé par le flux principal. De même dans les groupes de type B, le bloc n°3 (répétition du PI) peut être omis, ou bien peut servir à coder le bloc n°4 d'un autre groupe de type B. L'idée est techniquement intéressante, car elle est rétro-compatible avec l'existant. Mais dans un contexte où l'on parle de remplacer éventuellement la diffusion FM analogique par de la radio numérique, les promoteurs pourront-ils convaincre des fabricants de sortir des récepteurs compatibles xRDS, et surtout des diffuseurs d'exploiter un canal de données qui ne serait pas reçu par le parc actuel de récepteurs ? Je suis extrêmement dubitatif.

RDS Surveyor version 0.8

J'ai publié une version 0.8 de mon décodeur RDS Surveyor. Elle reprend de nombreuses améliorations présentes depuis plusieurs mois dans le code publiquement accessible . Parmi les nombreuses nouveautés : compatibilité RBDS, compatibilité avec les fichiers de log de RDS Spy, multiples améliorations à l'interface graphique, accès direct à des données RDS disponibles sur le web, implémentation de l'ODA « EN301700 » (référencement de programmes DAB depuis le RDS, notamment utilisé par la BBC).

Je continue à travailler sur le projet, notamment sur un driver Windows libre pour la clé radio USBFMRADIO-RD. La version 1.0 approche !

La radio numérique pourra utiliser le DAB+ en France

Ce n'est pas du RDS, plutôt la relève à venir. La France avait choisi le T-DMB pour la radio numérique terrestre, contrairement à ses voisins européens qui avaient choisi le DAB+. T-DMB et DAB+ sont deux extensions du DAB, un standard développé depuis une vingtaine d'années. Au départ, DAB utilisait un codec audio MPEG-1/2 Layer II. De nos jours, il est plus intéressant d'utiliser un codec plus performant comme MPEG-4 AAC. T-DMB est une extension du DAB d'origine coréenne qui fait transiter sur le DAB un flux de transport MPEG-TS, qui peut contenir de l'audio et éventuellement de la vidéo, utilisant divers codecs (dont AAC). DAB+ est ciblé spécifiquement radio, et propose d'utiliser AAC sans avoir besoin du flux MPEG-TS. La France vient d'ajouter DAB+ à la liste des standards de diffusion possibles pour la future radio numérique.

Visite de Stockholm

Je me décide enfin (!) à publier cet article, écrit à la suite d'une visite en Suède en 2009, et qui était resté en souffrance. La Suède est un pays magnifique. Stockholm m'a beaucoup plu ; je suis également allé à Uppsala, que je recommande pour une petite escale.

Sur Vaxholm Voici quelques idées pour une visite de Stockholm :

  • Le musée Vasa est fantastique. Le Vasa est un navire de guerre suédois qui a coulé lors de son lancement en 1628. Plusieurs tentatives de renflouement ont échoué, puis on a peu à peu oublié l'emplacement de l'épave, jusqu'à ce que des archéologues la retrouvent et remontent le bateau en 1961. Il a pu être mis en cale sèche, séché, stabilisé, et maintenant on peut le visiter. Il est dans un état remarquable ; la visite vaut vraiment le coup.
  • Le musée d'art moderne, qui occupe l'île de Skeppsholmen vaut également le détour, bien que la visite soit à mon goût un peu courte. Profiter de la visite au musée pour flâner sur l'île de Kastellholmen.
  • Flâner dans les rues est très agréable. N'hésitez pas à visiter plusieurs quartiers. Les incontournables : le quartier moderne près de la Centralstation, Gamla Stan (vieille ville), grande île de Södermalm (quartier branchouille). Au nord de Södermalm, l'ascenseur de Katarina offre une jolie vue, mais il est possible de monter en haut à pied, sans devoir payer la montée.
  • Il est possible de faire des expéditions d'un jour dans les îles. Par exemple, je recommande Vaxholm (photo), qui à la fois possède une petite zone commerçante sympathique, et dont il est possible de faire le tour à pied dans la nature. Plusieurs compagnies proposent une jolie croisière d'une heure environ (départ en face du Grand Hotel sur Södra Blasieholmshamnen). L'accès (ou le retour, pour changer) peuvent également se faire en bus, ligne 670 (carte basique de transports en commun valable).

Aspects pratiques :

  • Transports en commun : le métro (T-Bana) fonctionne très bien. Je recommande la travelcard 3 jours (20 €) ou 7 jours (26 €). On se la procure chez Pressbyrån, pas au guichet de la compagnie. Elle permet également d'accéder à tous les bus de la région.
  • Hébergement : pour un prix modéré, il est possible d'avoir de petits appartements (enfin petits, pas tant que ça d'ailleurs, comparativement au standard parisien...), très bien tenus, dans un hôtel, avec petit-déj. Il s'agit du StayAt Stockholm Bromma, à deux pas de la station de métro Alvik, à 20 minutes du centre. L'hôtel est immanquable : c'est la plus grande tour du quartier. Sortir du métro côté ouest, c'est-à-dire à l'avant du train en venant de Stockholm).

Liberté de panorama en France

20070119_louvre.jpg Comme je le soulignais il y a quelques années, la liberté de panorama n'existe actuellement pas en France, contrairement à de nombreux pays.

Or un amendement visant à introduire cette liberté de panorama devrait être examiné ce mercredi à l'Assemblée nationale ! L'alinéa suivant serait introduit dans l'article pertinent du code de la propriété intellectuelle :

« Toutefois est autorisée la reproduction par la peinture, le dessin, la photographie ou le cinéma des œuvres de toute nature situées de manière permanente dans l'espace public, y compris à l’intérieur des bâtiments ouverts au public, ainsi que la distribution et la communication publique de telles copies. »

Cet amendement a des chances de passer car il est porté par des députés de la majorité. Mais vous voudrez probablement contacter votre député pour lui expliquer à quel point la liberté de panorama constituerait un progrès pour les libertés et le rayonnement culturel dans notre pays.

Voir le bistro de Wikipédia, avec quelques modèles de lettres à envoyer à son député.

Mise à jour, 24 novembre 2011 : amendement rejeté.

Décodage de capteur thermo-hygro TFA

Je possède depuis quelques jours un thermomètre-hygromètre intérieur-extérieur sans fil TFA Maxim II. TFA est une entreprise allemande qui commercialise des appareils de mesure électroniques ou non. L'entreprise semble être liée à La Crosse Technology, certainement plus connue. Notamment les deux marques diffusent des systèmes de mesure sans fil estampillés « IT+ Instant Transmission 868 MHz ». Mon capteur appartient à cette nouvelle famille.

Bien entendu, je me devais d'analyser le codage utilisé par cette transmission IT+... Je suis parti à la chasse avec un FUNcube Dongle, un génial récepteur SDR 64-1700 MHz qui se présente sous la forme d'une clé USB. Son principal défaut est sa bande passante limitée (environ 80 kHz), mais on peut raisonnablement imaginer que cela soit suffisant pour recevoir la modulation engendrée par un petit capteur.

20111030_materiel.jpg

Matériel utilisé pour ce projet : un capteur sans fil de la station météo photo­graphiée ici, ainsi qu'un récepteur FUNcube Dongle muni d'une antenne boudin VHF-UHF.

Lire la suite...

- page 2 de 18 -

Valid HTML5? © . ✍ Contact
Propulsé par DotClear.