Christophe Jacquet — Carnet — Mot-clé : SIG

Afficher les cartes IGN dans Google Maps API

L'IGN fournit deux choses :

  1. une version en ligne de ses cartes, excellentes cartes dont la réputation n'est plus à faire,
  2. un service en ligne, le Géoportail, et une API associée.

Malheureusement, je trouve l'outil Géoportail et ses API extrêmement lourdingues, ce qui dessert le contenu, les cartes. De plus, l'intégration avec d'autres services peut être délicate.

Cet article explique comment afficher les jolies cartes IGN à l'aide d'une API simple et activement maintenue, l'API Google Maps Javascript.

Lire la suite...

Vive la géométrie sphérique !

Soit le problème simple de calculer la longueur d'une balade, donnée par exemple sous forme d'une trace GPX, c'est-à-dire une suite de points dont on connaît les coordonnées dans le système WGS 84.

Ma première idée a été de projeter les points sur le plan (en utilisant par exemple une projection transverse de Mercator dans le bon fuseau UTM), puis de calculer la distance entre deux points successifs en utilisant bêtement le théorème de Pythagore. Cela fonctionne très bien, à condition que la projection soit valide pour toute la trace GPX. Aucun problème dans le cas d'une balade, mais pour un trajet réalisé en avion, qui s'étend sur plusieurs fuseaux UTM, cela n'est plus le cas. De plus, les formules de projection sont souvent assez compliquées.

En réalité, il est beaucoup plus simple, et plus universel, de raisonner directement en géométrie sphérique et de calculer les longueurs des arcs de grands cercles entre deux points successifs (les grands cercles sont les géodésiques d'une sphère, c'est-à-dire que les arcs de grands cercles sont les plus courts chemins entre deux points). Ceci est indépendant de toute projection.

Lire la suite...

Display GPX tracks using Google Maps API

Surprinsingly, the Google Maps Javascript API does not provide a built-in way to create an overlay from a GPX track, contrary to OpenLayers for instance.

Forum messages asking a way to add GPX overlays to Google Maps are numerous, and various solutions are proposed. Here I propose my own method, adapted to the Google Maps Javascript API v3. It relies on jQuery, so it is very simple.

Lire la suite...

Listes et cartes des émetteurs radios FM

Pour tout savoir sur les émetteurs de radio FM :

  • En France FMNET permet d'avoir des listes de fréquences.
  • Toujours en France, on peut corréler ça avec la cartographie des émetteurs Cartoradio de l'ANFR.
  • Voir également l'excellent Annuradio.
  • Au niveau mondial, l'excellent FMSCAN permet en plus d'afficher des cartes de couverture... Bluffant !

OpenStreetMap

Je contribue depuis quelques mois à OpenStreetMap, un projet communautaire visant à créer une carte du monde libre de droit. Le principe de base est d'alimenter une base de données la plus détaillée possible (de la position des cabines téléphoniques à l'échelle de difficulté des sentiers de randonnée, en passant par les types de forêts), à partir de laquelle peuvent être générés des rendus selon divers besoins. La carte navigable (« slippy map ») de la page d'accueil d'OpenStreetMap est un exemple de rendu généraliste, mais il en existe d'autres, par exemple :

Des sites permettent de faire du routage automobile, piéton ou cycliste, par exemple OpenRouteService.

Le modèle de données utilisé est extrêmement simple : principalement des nœuds (nodes), des chemins (ways) qui connectent les nœuds, et quelques relations qui regroupent des ways. Nœuds, chemins et relations peuvent posséder des attributs sous la forme clé=valeur. Ce sont notamment ces attributs qui indiquent la nature d'un objet : un chemin marqué highway=footway sera un sentier piétons, tandis qu'un chemin (fermé) marqué landuse=forest correspondra à une forêt. Un index des attributs est disponible. Pour modifier la carte, on peut utiliser l'éditeur en ligne (Potlatch), ou bien installer un éditeur plus complet (j'utilise Josm).

La carte de France est déjà bien avancée, notamment en zone peuplée. Dans les régions moins denses, parfois tout reste à faire, notamment en termes de routes et chemins. Par contre, l'utilisation des sols (forêt, pâturages, villes, vignes, etc.) est bien indiquée pour toute la France grâce aux données publiques Corine Land Cover qui ont pu être importées suite aux efforts de quelques contributeurs.

Pour plus d'informations, l'article OpenStreetMap : un état des lieux est assez complet. Pour ma part, je n'ai qu'une chose à ajouter : contribuez !

Oregon 300

On vient de m'offrir un GPS de randonnée Garmin Oregon 300. C'est un très bel appareil que je recommande. Parmi ses points forts :

  • localisation GPS plutôt bonne, je devrais de plus voir une amélioration avec le prochain firmware.
  • équipé d'un compas et d'un altimètre barométrique.
  • superbe écran tactile de 3". Il reste parfaitement lisible au soleil, sans rétro-éclairage et avec des lunettes polarisantes !
  • mémoire interne généreuse (512 Mo), complétable par carte micro-SDHC.
  • étanche, compact, léger (moins de 200 g).
  • alimenté sur batteries AA standard, accepte bien entendu les accus NiMH.
  • connexion au PC par protocole standard USB Mass Storage.

Par contre, la cartographie de base est extrêmement rudimentaire. Il faut absolument ajouter une cartographie complémentaire pour tirer parti de ce GPS. La carte de France vectorielle, en résolution à peu près équivalente aux cartes IGN au 1:25000, est disponible pour 279 euros (ou 99 euros le quart de France). Je me la procurerai peut-être un jour, mais il existe par ailleurs de nombreuses cartographies gratuites installables sur Garmin, ce qui permet de s'amuser... Une liste assez complète est donnée sur un forum.

Notamment, il existe un site communautaire de création de cartes qui constitue une source très riche de cartes pour GPS : OpenStreetMap. OpenStreetMap est à la cartographie ce que Wikipédia est à l'encyclopédie. Les cartes sont créées par les contributeurs volontaires, et disponibles sous licence Creative Commons. La procédure pour exporter des morceaux d'OpenStreetMap vers le format Garmin est assez complexe (je ne l'ai pas encore expérimentée), mais il existe un site web qui propose au téléchargement des cartes de la France entière, régulièrement actualisées : cartes libres et gratuites de France pour GPS Garmin ! Il suffit de télécharger un fichier d'un peu plus de 100 Mo, et de le copier sur son GPS. Je reviendrai sur OpenStreetMap et son formidable potentiel.

Quelques liens utiles :

Logger GPS

Afin de géolocaliser des photos, je me demande si l'utilisation d'un logger GPS n'est pas intéressante. Qu'est-ce qu'un logger GPS ? Un petit boîtier équipé d'un récepteur GPS, qui enregistre des traces exploitables ultérieurement. Contrairement à un GPS de randonnée ou de voiture, il ne dispose pas d'écran : son IHM est réduite à une simple indication de bon fonctionnement. Les traces sont ensuite exploitables pour tracer le parcours d'une randonnée ou géolocaliser des photos.

Je recherche un appareil aux caractéristiques suivantes :

  • petit et léger,
  • bonne autonomie (typiquement un week-end),
  • rechargeable sur port USB,
  • bonne précision GPS,
  • enregistrement des traces directement dans un format standard (type GPX), soit sur carte SD, soit dans une mémoire interne, mais dans ce cas il faut que l'appareil soit un bête mass storage device.

Je suis tombé sur le i-gotU GT-120, qui a l'air pas mal du tout sur le papier (20 g, 30 h d'autonomie, vendu une cinquantaine d'euros), à ceci près qu'il semble nécessaire d'utiliser un logiciel propriétaire pour extraire les traces, ce qui est rédhibitoire en termes de facilité d'utilisation.

Des idées, des retours d'expérience ?

Carte de Cassini sur Géoportail

Il y a un peu plus d'un an, je soulignais l'existence d'un service de type Géoportail sur la carte de Cassini. Désormais, la carte de Cassini est intégrée à Géoportail lui-même ! Il suffit de cocher la case correspondante dans le dossier Cartes. On peut alors utiliser les fonctions habituelles de superposition de Géoportail. Un régal...

Gestion de photos

Je n'utilise aucun logiciel de gestion de ma collection de photos, sûrement parce que je n'ai pas franchement confiance dans une solution de classement propriétaire (ainsi iTunes et ses métadonnées hors des fichiers, ainsi que ses difficultés à migrer d'une machine à l'autre, m'ont dissuadé de passer à iPhoto)... Je préfère ranger manuellement mes photos dans des dossiers par date.

Pour ce qui est de la manipulation des métadonnées, j'ai également du mal à faire confiance aux logiciels du commerce (ainsi les bizarreries constatées dans les API de .Net 3 me poussent à fuir les logiciels qui les utilisent). Heureusement il existe exiftool, dont j'ai déjà parlé, irréprochable sur ce point (dans tous les tests que j'ai pu mener).

Récemment j'ai eu envie de manipuler certaines données EXIF ; cela a été l'occasion pour moi de découvrir deux excellents logiciels pour Windows.

Lire la suite...

SIG

Je m'aperçois que j'utilise depuis quelques mois un nombre croissant de Systèmes d'Informations Géographiques (SIG) en ligne. Je suis persuadé que ce type d'application est amené à poursuivre sa croissance sur Internet. À titre d'exemple, en voici une petite liste :

Mise à jour le 20 juillet 2007 : ajout de la carte de Cassini. Mise à jour le 26 août 2007 : ajout de TopoZone. Mise à jour le 25 avril 2009 : ajout de Visor SIGPAC. Mise à jour le 7 juin 2009 : ajout de MapPlus. Mise à jour le 11 avril 2010 : ajout de Carto.Metro et Openrunner. Mise à jour le 18 avril 2010 : ajout des cartes du relief pour la France. Mise à jour le 15 août 2011 : ajout du géoportail luxembourgeois.

Valid HTML5? © . ✍ Contact
Propulsé par DotClear.